Connect with us
summer scool

Facebook active le dispositif Safety Check pour toutes les catastrophes humaines suite aux critiques

woman-sunglasses

Social Media

Facebook active le dispositif Safety Check pour toutes les catastrophes humaines suite aux critiques

Facebook active le dispositif Safety Check pour toutes les catastrophes humaines suite aux critiques

Largement critiqué dans le Moyen-Orient pour ne pas avoir activé cette fonction lors des attentats de Beyrouth et bien pour ceux de Paris, le réseau social a réagi.

Cette fonction dite de Security Check a été créée dans sa version actuelle en octobre 2014. Lorsque le site l'active, chaque utilisateur identifié par Facebook comme vivant dans une zone de danger est invité à informer d'un simple clic l'ensemble de ses "amis" qu'il est en sécurité. Facebook l'a fait vendredi pour Paris, mais par pour Beyrouth la veille.

Cette polémique a poussé le fondateur de Facebook à réagir via un post sur son comte personnel. Mark Zuckerberg a expliqué qu’auparavant, le Safety Check ne pouvait être activé qu’en cas de catastrophe naturelle et que lors des attentats de Paris, ses équipes ont décidé d’étendre l’outil à l’ensemble des catastrophes humaines, quelles que soient leurs causes.

Dans les faits, 4,1 millions de personnes ont utilisé le Safety Check de Facebook en 24h pour rassurer leurs proches et 360 millions de personnes ont été notifiées par le système.

Le Safety Check sera donc actif dans davantage de situations. Une question reste en suspens : Facebook a-t-il le droit de décider de la gravité d’une situation et de son importance?

 

Offre spéciale

À la recherche d'une agence de publicité ?
Notre partenaire Sortlist vous aide à trouver la meilleure.

Trouver mon agence
Click to comment
 Startups Digital First

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top