Connect with us
Digital transformation

Les sociétés belges consacrent 15 % de leur chiffre d’affaires aux investissements numériques

woman-sunglasses

Market news

Les sociétés belges consacrent 15 % de leur chiffre d’affaires aux investissements numériques

Les sociétés belges consacrent 15 % de leur chiffre d’affaires aux investissements numériques

L’étude Digital IQTM de PwC, qui en est déjà à sa septième édition, suit les pratiques d’excellence ainsi que l’évolution des attitudes et des priorités à l’égard des technologies numériques dans le monde. Les investissements numériques continuent à progresser et à se diffuser plus largement que jamais dans les entreprises, qui entendent s’appuyer sur la technologie pour développer leurs activités.

Dans l’étude de cette année – qui a interrogé près de 2 000 dirigeants d’entreprise et responsables informatiques à parts égales – PwC a identifié 10 comportements clés débouchant directement sur une forte croissance du chiffre d’affaires et des marges bénéficiaires. Parmi les entreprises qui ont répondu à l’enquête Digital IQ, celles dont les scores sont les plus élevés pour ces 10 comportements ont 50 % de chances supplémentaires d’enregistrer une croissance rapide de leur chiffre d’affaires et deux fois plus de chances d’enregistrer une croissance rapide de leur bénéfice que les autres entreprises interrogées.

Identification de tendances globales

« Toutes les entreprises parlent du numérique, mais peu d’entre elles comprennent les comportements clés spécifiques qui boostent les performances », souligne Steven Ackx, Director dans le département de consultance technologique de PwC en Belgique. « Nous observons des signes d’une évolution de cette situation : les entreprises en pointe dans le domaine numérique examinent comment leurs investissements actuels peuvent accroître leurs futurs résultats opérationnels. Cet état d’esprit est essentiel, dans la mesure où les technologies numériques deviennent omniprésentes. »

Les dirigeants d’entreprise veulent que leurs investissements numériques renforcent leur stratégie de développement : ils en attendent surtout une croissance de leur chiffre d’affaires (pour 45 % d’entre eux), de meilleures expériences pour leurs clients (pour 25 %) et une rentabilité supérieure (pour 12 %). Les entreprises entendent d’ailleurs consolider cette corrélation entre les investissements numériques et leurs performances opérationnelles. Ainsi, 31 % de l’ensemble des entreprises ont déclaré consacrer plus de 15 % de leur chiffre d’affaires aux investissements numériques.

« Dans l’ensemble, les entreprises hiérarchisent leurs investissements dans le but de booster la croissance de leur chiffre d’affaires et de leur bénéfice, mais uniquement dans les limites de leurs business models existants », précise Annick Vandezande, également Director chez PwC. « 1 % seulement des dirigeants ont déclaré attendre avant tout de leurs investissements numériques qu’ils bouleversent leur secteur ou d’autres industries. Ils en espèrent surtout une rentabilité immédiate. »

Dans le prolongement d’une tendance observée depuis plusieurs années, les CEO sont de plus en plus nombreux à prendre en charge la stratégie numérique, soulignant ainsi son caractère essentiel pour l’avenir de l’entreprise. Le rôle du CIO continue également à évoluer. Si le CIO exerce aujourd’hui un rôle largement leader pour tous les efforts numériques internes et externes (à 40 %), cela devrait reculer dans les trois années qui viennent (à 35 %). Une majorité (65 %) des répondants indique que les principales responsabilités du CIO dans les trois ans qui viennent seront limitées à tous les efforts informatiques internes ou à tous les efforts informatiques internes combinés à l’innovation.

Conclusions pour les répondants belges

Les 37 entreprises interrogées en Belgique dans le cadre de l’enquête se fient principalement à leurs fournisseurs pour l’innovation technologique, mais craignent aussi que des partenaires tiers inefficaces entravent la réalisation de leur vision numérique. Les répondants belges estiment que leur entreprise comprend la valeur de la technologie numérique et l’intègre bien dans les rouages de leur organisation. Plus de la moitié (57 %) des entreprises interrogées en Belgique attribuent une note de 80/100 à leur Digital IQ. Globalement, les entreprises ne sont que 49 % à s’octroyer cette note. Les entreprises belges sont plus enclines à définir le numérique comme une technologie qui concerne l’ensemble des clients et une activité liée à l’innovation technologique et s’emploient activement (76 %) à exploiter leurs investissements numériques pour accroître leur chiffre d’affaires. Mais elles se montrent plus prudentes sur le plan des dépenses que les entreprises dans leur ensemble. Un cinquième (22 %) des entreprises interrogées en Belgique consacrent une partie significative de leur chiffre d’affaires (> 10 %) aux investissements numériques, par rapport à 58 % des entreprises dans leur ensemble.

10 comportements montrant une corrélation avec de meilleures performances financières

1. Le CEO est un champion du numérique

71 % des répondants en Belgique désignent leur CEO respectif comme le champion du numérique, contre 73 % globalement.

2. Les leaders numériques fixent la stratégie

89 % des répondants en Belgique déclarent que les responsables du numérique sont impliqués dans la fixation de la stratégie globale de l’entreprise, ce qui est supérieur à la moyenne globale de 78 %.

3. L’équipe dirigeante s’engage

65 % des répondants en Belgique déclarent que leur stratégie numérique à l’échelle du business est convenue et partagée par son équipe dirigeante, par rapport à 80 % globalement.

4. Stratégie partagée à l’échelle de l’ensemble de l’entreprise

La stratégie business et numérique est bien communiquée à l’échelle de l’entreprise, pour deux tiers (68 %) des entreprises belges interrogées, par rapport à 70 % globalement.

5. Le numérique comme avantage compétitif

Près des trois quarts – 73 % – des répondants en Belgique réalisent des investissements numériques en vue d’acquérir un avantage compétitif, comparable à la moyenne globale (77 %).

6. Sources d’innovation extérieures

Deux tiers (65 %) des répondants en Belgique recourent activement à des partenaires extérieurs pour trouver de nouvelles idées d’application des technologies émergentes, ce qui ne diffère pas de la moyenne globale.

7. Utilisation des données business

60 % des entreprises interrogées en Belgique déclarent utiliser toutes les données qu’elles collectent pour développer leurs activités, contre une proportion de 58 % au niveau global.

8. Démarche proactive sur le plan de la sécurité et de la confidentialité

78 % des entreprises interrogées en Belgique (et 76 % globalement) déclarent évaluer et prévoir de manière proactive les risques en matière de sécurité et de confidentialité présents dans leurs projets numériques.

9. Feuille de route numérique

Plus de la moitié – 57 % des répondants en Belgique (et 53 % globalement) – déclare suivre une seule feuille de route numérique pluriannuelle, intégrant aussi bien les capacités et les processus business que les composants numériques et informatiques.

10. Mesure consistante

Quatre entreprises sur cinq interrogées en Belgique (81 %) déclarent mesurer de manière consistante les résultats de leurs investissements numériques (72 % globalement).

 

Offre spéciale

À la recherche d'une agence de publicité ?
Notre partenaire Sortlist vous aide à trouver la meilleure.

Trouver mon agence
Click to comment
Marketing Automation Summit 2017

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top