Connect with us
DATA Summit

Facebook va-t-il tuer l’email marketing ?

woman-sunglasses

Social Media

Facebook va-t-il tuer l’email marketing ?

Facebook va-t-il tuer l’email marketing ?

Le 12 avril prochain aura lieu la conférence annuelle F8 de Facebook à San Francisco. L’évènement sera diffusé en live-streaming lors d’événements locaux dans 27 autres pays. Et les rumeurs vont déjà bon train quant aux annonces à venir.

Facebook s’apprêterait à annoncer un nouveau service dans Messenger qui permettra aux annonceurs de diffuser directement du contenu aux utilisateurs via la plate-forme de messagerie. C’est en tout cas ce que rapporte le site Marketing Land, citant trois sources proches du dossier.

Il apparaît que le journal allemand Bild a été le premier éditeur à bénéficier de cette nouvelle offre, toujours privée, pour distribuer ses articles par le biais de Messenger. L'usage de la plate-forme pour la diffusion de contenu se présenterait comme suit : après qu’un utilisateur ait commencé une conversation avec une Page (entendez une entreprise, une marque), l’équivalent d’un opt-in en emailing serait validé. L’annonceur pourrait alors envoyer des messages avec, dans le cas de Bild, la possibilité de rediriger l’utilisateur vers le site de presse pour la lecture d’un article. Une approche classique d’emailing qui soulève des questions quant à la pérennité du modèle actuel. La façon exacte dont l’offre serait déployée reste néanmoins à préciser du côté de Palo Alto.

Remise en perspective

Cette information peut d’ores et déjà être recoupée avec la fuite récente de certains documents annonçant l’arrivée d’une offre publicitaire sur Messenger dès le deuxième trimestre, l’officialisation du déploiement d’Instant Article le 12 avril, lors de ce même F8, et des innovations récentes telles que Notify et Stadium.

C’est au demeurant une nouvelle fonctionnalité qui pourrait impacter sérieusement l'email marketing tel que nous le connaissons, et renforcer la position du géant des réseaux sociaux sur le segment business. De fait, il faut rappeler rétrospectivement que l'année dernière, le réseau social avait annoncé le chantier de Messenger pour les entreprises, une plate-forme dédiée toujours en préparation et destinée à l'usage des professionnels pour communiquer directement avec les utilisateurs. L’interface professionnelle de Messenger, qui pourrait légitiment être lancée avec Facebook at work —l‘équivalent professionnel du réseau social est toujours en bêta actuellement, et est déjà annoncé comme un game changerpermettra aux entreprises de s’inviter directement dans le flux des conversations privées des utilisateurs. Une proximité de choix que seul Facebook est véritablement en mesure d’offrir avec près d’un milliard d’utilisateurs mensuels actifs de la plate-forme.

Messenger, une ambition clairement affichée

Facebook a exposé clairement son ambition lors du F8 de l’an dernier : faire de Messenger une plate-forme à part entière et non plus simplement un service de messagerie. L’arrivée de messenger.com et d’intégrations distillées tout au long de l’année dernière tels que les paiements (US-only pour le moment), des applications partenaires (ex. Giphy pour le partage de GIFs ou Spotify comme annoncé ces dernières heures), la possibilité de réserver une course Uber (à venir), de partager des trajets, et j’en passe, vont dans ce sens. Ajouter à cela l’assistant personnel à intelligence artificielle M annoncé en mars 2015, qui sera directement intégré à Messenger et permettra par exemple aux utilisateurs de réserver un restaurant ou des vols en interagissant avec le robot. Au demeurant, en mettant toutes les pièces ensemble, il est aisé de se faire une idée de la force de frappe dont va bénéficier Facebook avec la convergence de toutes ces innovations.

Si la rumeur se confirme, la nouvelle offre pour éditeurs sera probablement, comme à chaque fois, mise à disposition d'un nombre limité d’annonceurs avant d'être déployé plus largement. Début de réponse le 12 avril prochain.

par Denys Malengreau (Reputation 365)

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top