Connect with us
DTSummit

Telenet courtise Voo

woman-sunglasses

Market news

Telenet courtise Voo

Telenet courtise Voo

Le câblo-opérateur flamand veut se rapprocher de son homologue en Wallonie. Un mouvement logique face à la mutation du secteur des télécoms en Europe.

Telenet affiche des ambitions nationales. Fort de son rachat de Base qui couvre l’ensemble du territoire, le câblo-opérateur aimerait désormais développer ses liens avec VOO et se profiler davantage comme un acteur « belge ». Ces derniers jours, le CEO John Porter s’est d’ailleurs livré à un véritable numéro de charme dans la presse francophone, sur le mode « nous venons en paix ».

John Porter n’a livré guère de détails sur cette collaboration plus approfondie, sinon que Base sera probablement la marque qui concrétisera ce rapprochement, la bannière Telenet restant limitée au marché flamand.

Les velléités de rapprochement  avec VOO ne sont pas nouvelles et remontent au lancement de BelgacomTV en 2005. A l’époque, les câblos francophones avançaient en ordre dispersé face à l’opérateur historique, quasiment chaque région possédant son propre opérateur du câble via une intercommunale.

Face à l’entrée de l’opérateur historique sur le marché de la télédistribution, un rachat des câblos wallons par Telenet figurait parmi les options possibles. Au final, les politiques ont choisi de groupe les intercommunales du câble sous la même bannière de VOO, Telenet étant relégué à la frontière linguistique.

Aujourd’hui, le contexte a changé. Côté tuyaux, le secteur des télécoms se concentre en Europe, la concurrence s’accroît et une pression croissante s’exerce sur les prix. A tous les étages l’heure est à la consolidation comme l’a montré la récente transformation de Mobistar en Orange ou celle de Numericable en SFR, y compris sur le marché belge.

Côté contenus, l’avenir semble appartenir à des géants mondiaux comme Netflix et Amazon qui investissent désormais massivement dans le streaming, ce qui menace  à terme une télévision à péage comme BeTV (société sœur de VOO via le groupe Tecteo), qui vient d’ailleurs de revoir son offre commerciale pour rester compétitive face à ces concurrents internationaux qui, non contents d’acheter les droits de films et séries, produisent désormais eux-mêmes leur propre catalogue de fictions.

Dans cet environnement en pleine mutation, la question de l’existence de deux opérateurs du câble sur un marché de dix millions d’habitants se pose inévitablement. Pour autant, pas question pour Telenet d’attaquer le marché francophone avec des packs « triple play » qui supposeraient l’ouverture du câble et seraient vécus comme une agression par VOO au sud du pays. En revanche, John Porter ne ferme pas la porte à un éventuel rachat si, un jour, Tecteo décidait de mettre VOO en vitrine…

Offre spéciale

À la recherche d'une agence de publicité ?
Notre partenaire Sortlist vous aide à trouver la meilleure.

Trouver mon agence
Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Inside Magazine
Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top