Connect with us
DATA Summit

Spendesk repense la gestion des achats par cartes bancaires en entreprise

woman-sunglasses

Start-up

Spendesk repense la gestion des achats par cartes bancaires en entreprise

Spendesk repense la gestion des achats par cartes bancaires en entreprise

Spendesk, nouvelle startup FinTech, tente de repenser la gestion des paiements par carte en entreprise. Son application permet aux DAF et comptables de fournir des cartes de crédit nominatives physiques ou virtuelles aux employés pour leur permettre de régler facilement tous leurs achats professionnels. Le but: simplifier les démarches administratives et contrôler les dépenses de ses employés en temps réel.

La révolution FinTech est en marche. Les innovations touchent tous les produits et services financiers - prêts, assurances, gestion d’actifs, paiements - et remportent un franc succès auprès des particuliers. Désormais, le B2B
n’est plus en reste : Spendesk s’appuie sur les dernières innovations bancaires pour repenser la manière dont les entreprises gèrent leurs paiements par carte. Contrairement aux particuliers, les entreprises ont des exigences spécifiques en matière de processus de validation, de suivi budgétaire et d’obligations comptables, et ces besoins sont souvent mal adressés par les banques traditionnelles.

Comment ça marche?
L'entreprise cliente approvisionne par virement son compte sécurisé dans l'application et donne un accès à ses collaborateurs. Pour leurs achats sur internet, les collaborateurs demandent une carte virtuelle qui leur est accordée selon un flux de validation propre à l’entreprise. La transaction apparaît immédiatement dans Spendesk au moment de l’achat, avec la facture correspondante. Pour toute dépense hors ligne (essence, frais de déplacement etc.), une carte de crédit physique nominative leur est attribuée, résiliable en un clic et dont le plafond est modifiable en temps réel.
“Spendesk apporte une grande agilité aux équipes qui doivent réaliser des achats, tout en offrant aux managers un
contrôle très fin des dépenses grâce à des process de validation automatisés. Les paiements en ligne se font en un
clic pour les collaborateurs, et sont contrôlés en temps réel par les équipes financières. Nous réinventons les cartes
de crédit corporate pour que les employés puissent se concentrer sur ce qui compte vraiment, la réussite de leur
entreprise“, explique Rodolphe Ardant, CEO de Spendesk.

Plus de 50 clients( AB Tasty, Bobbies, Deezer, Drivy, iAdvize,...) utilisent déjà la solution de la start-up FinTech pour leurs paiements par carte et la gestion de leurs abonnements en ligne. L’application va prochainement proposer de nouvelles fonctionnalités pour ses cartes physiques afin de couvrir l’ensemble du processus de gestion des dépenses. Spendesk ambitionne de prendre rapidement une position de leader sur le marché Européen, c'est tout le mal qu'on leur souhaite.

La start-up est soutenue par eFounders, un start-up studio créé par Thibaud Elzière et Quentin Nickmans en 2011, . Le studio basé à Paris et Bruxelles met au service des startups qu’il imagine des moyens financiers, humains et techniques pour créer des logiciels destinés aux entreprises. Ainsi, il a pour missionde créer des sociétés d’envergure mondiale dans le secteur du SaaS. Pour l'instant, eFounders a déjà lancé 8 startups à Paris, San
Francisco et Bruxelles : Mailjet, TextMaster, Mention, Front, Aircall, illustrio, Hivy et Spendesk.

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top