Connect with us
DATA Summit

La start-up belge SoPRISM s’attaque au marché européen

woman-sunglasses

Social Media

La start-up belge SoPRISM s’attaque au marché européen

La start-up belge SoPRISM s’attaque au marché européen

Avec sa solution baptisée « Social Audience Profiling », SoPRISM a convaincu de nombreux annonceurs et agences au cours des derniers mois. L’ajout de nouvelles fonctionnalités, comme la géolocalisation, lui permet d'étoffer son offre et de voir son avenir en grand.

Aujourd’hui, la solution développée par la start-up belge permet aux marques d’avoir une comprehension claire et précise du « persona » de leur marque. Pour un marketer moderne, la compréhension de l’audience à qui il va et doit s’adresser est le point de démarrage essentiel de toute stratégie marketing.

La solution « Social Audience Profiling » développée par SoPRISM est née d’un constat simple : les marketing manager prennent trop souvent des décisions importantes basée sur leur intuition ou des données qui proviennent du management international et qui ne sont pas toujours le reflet des réalités de notre marché. Or, le nombre grandissant des données collectées via Facebook sont une mine d’or trop peu exploitée. Il faut savoir que Facebook collecte des informations de trois façons : premièrement via l’ensemble de l’activité sociale de l’utilisateur, ensuite par un tracking d’activité sur un ensemble de site hors Facebook et enfin via des acteurs tiers qui insèrent des données directement dans Facebook (revenus, habitude de consommation,..).

SoPRISM s’intègre donc au moment de la réflexion des marketeers. Il est évident que personne ne peut se permettre de lancer une étude de marché avant chaque campagne. La solution de la start-up technologique vient combler ce manque en proposant une vision claire et unique qui permet d’affiner les stratégie marketing et optimiser les décisions.

 

Nouvelles fonctionnalités

SoPRISM voit désormais grand et se profile comme un acteur majeur de l’exploitation des données  issues des réseaux sociaux, nottament grâce à l’ajout de deux fonctionnalités :

1.         La capacité de géolocaliser avec précision (jusqu’au niveau communal) les personnes qui ont un intérêt pour un produit ou une marque déterminé.

2.         Le « persona » : une brique technologique qui a demandé plus d’un an de développement à plusieurs Data Scientist, qui ont développé un algorithme qui permet de définir avec précision le profil des personnes sensibles au produit ou la marque prédéfinie, ainsi que les consommateurs déjà actifs. Cela ouvre une perspective nouvelle pour les stratèges des marques. Ils gagnent en compréhension sur leur groupe cible et celui de leurs concurrents. Objectif final : optimiser la stratégie de segmentation et de création de contenu et développer une stratégie d’acquisition par rapport à leur groupe cible ou celui de leur concurrent.

 

Développement de l’activité en Europe

SoPRISM a recemment signé avec de nombreux acteurs de poids sur différents marchés européens comme Samsung, Havas Media Group, The Cube, Johnson&Johnson, MEC, Mercedes Benz, Velux,…

Pour 2017, la start-up s’est fixé plusieurs objectifs dont celui de renforcer sa position sur 3 marché clefs : le Royaume-Uni , la France et l’Allemagne et bien sur continuer à developer son activité sur le marché belge en triplant son chiffre d’affaires d’ici au deuxième semestre 2017.

« L’évolution massive des réseaux sociaux offre aujourd’hui une toute nouvelle perspective  de compréhension de qui sont les target group à atteindre, grâce à l’exploitation des données issu des réseaux sociaux. Nous sommes à l’aube d’une ère où les études de marché suggestives permettront d’activer en quelques clics une vue précise des décisions à prendre en terme de choix médias, sponsoring, segmentation et stratégie de contenu »  explique Jonathann Mingoia,  Co-founder de SoPRISM.


Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top