Connect with us
Email Summit

FamousGrey & Missing Children Europe lancent une nouvelle campagne virale

woman-sunglasses

Campaigns

FamousGrey & Missing Children Europe lancent une nouvelle campagne virale

FamousGrey & Missing Children Europe lancent une nouvelle campagne virale

Missing Children Europe lance une campagne virale pour interpeller les ministres à travers l’Europe.

L’arrivée de migrants en Europe est au centre des discussions politiques depuis plusieurs mois. Et parmi les nombreuses victimes qui doivent fuir leur pays d’origine pour se réfugier en Europe : une grande partie de jeunes et d’enfants. Saviez-vous qu’en 2016, les enfants constituaient 40% de la population dans les camps de réfugiés en Grèce ? Que plus de 89.000 enfants migrants non accompagnés ont posé leurs valises sur le territoire Européen en 2015 ? Des chiffres terrifiants, mais il y a pire encore : au moins 10.000 de ces enfants non accompagnés ont disparu. Afin de porter ce problème à la connaissance du plus grand nombre et de pousser les politiciens à passer à l’action, Missing Children Europe lance « Mention the unmentioned ». Une campagne de sensibilisation qui invite le grand public à agir directement par le biais de Facebook en demandant aux ministres en charge de respecter les droits des enfants en migration. Ou comment une simple notification peut avoir un réel impact pour sauver la vie de milliers d’enfants.

Livrés à eux-mêmes, les enfants migrants finissent généralement dans la rue, devenant alors sans-abris, victimes de la faim et de bien d’autres dangers qu’un enfant ne devrait jamais expérimenter. Ces expériences ont un impact négatif sur leur santé physique et mentale. Dans certains cas, ils finissent dans les mains de trafiquants ou autres réseaux criminels et deviennent victimes d’exploitation économique ou sexuelle. Dans d’autres cas, ils s’appuient sur des « passeurs » dans l’espoir d’atteindre un endroit où ils se sentiront en sécurité ou qui leur permettra de se rapprocher de leur famille. Ils sont forcés de payer des sommes astronomiques à ces passeurs afin de continuer leurs trajets enfermés à l’arrière d’un camion, ou obtenir pour une place sur un bateau de fortune. Malgré la réalité de cette situation, la majorité des autorités en Europe n’a pas pris les mesures nécessaires pour garantir le respect des droits de ces enfants et leur fournir la protection à laquelle ils ont droit. Les enfants migrants sont en réalité dangereusement oubliés par les politiques relatives à la migration.

 

10.000 enfants disparus sur le sol européen.

Avec les différentes crises à travers le monde, un grand nombre de réfugiés et de demandeurs d’asile ont été forcés de quitter leurs maisons afin de rejoindre l’Europe. Et parmi ceux-ci un nombre très important d’enfants. En 2015, ils étaient au moins 89.000 à franchir la frontière européenne non accompagnés. Fuyant leur pays, envoyés par leurs parents ou étant orphelins, beaucoup n’ont pas d’autre choix que de chercher refuge en Europe, parfois auprès d’un membre de leur famille vivant déjà sur le continent.

Delphine Moralis, Secrétaire Générale de Missing Children Europe :

« Les autorités des différents pays d’accueil sont en charge des enfants migrants qui arrivent en Europe, mais ces enfants ne reçoivent généralement pas la protection à laquelle ils ont droit : beaucoup d’entre eux vivent comme des prisonniers, dans des conditions atroces, deviennent victimes de violence, ne reçoivent pas d’information, …  Bien qu’ils aient le droit de rejoindre leurs familles, les procédures sont extrêmement lentes et complexes. C’est pourquoi beaucoup d’enfants ne voient pas d’autre solution que de « disparaître » et de continuer leur route par eux-mêmes. C’est à ce moment précis qu’ils sont les proies les plus faciles. » 

 

Selon Europol, 10.000 enfants réfugiés non accompagnés ont déjà disparu en Europe. Un chiffre qui serait, en réalité, malheureusement beaucoup plus élevé. Delphine Moralis, ajoute :

« Ces enfants disparaissent parce qu’on ne propose pas d’alternative sans danger à leur situation. Et une fois qu’ils ont disparu, il est très difficile de les retrouver. Les barrières administratives complexifient un problème déjà très complexe à la base ».

 

« Mention the unmentioned »

Afin de lever le voile sur cette problématique liée aux enfants migrants et inviter les politiciens à prendre des mesures ambitieuses et concrètes pour leur venir en aide, Missing Children Europe lance : « Mention the unmentioned ». Une campagne de sensibilisation à grande échelle visant directement les ministres responsables de la migration des pays membres de l’Union Européenne. Le principe est simple : chaque personne, média, association ou entreprise est invitée à partager une image sur Facebook et à « mentionner » son ministre en charge de l’asile et la migration. Dans le cas de la Belgique, le Secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration est Theo Francken.

Delphine Moralis :

« Avec cette campagne, nous voulons attirer l’attention du plus grand nombre sur la situation des enfants migrants en Europe. Nous avons choisi de travailler avec Facebook car c’est un bon moyen de toucher un maximum de personnes en un minimum de temps et de permettre à chacun de s’adresser directement à son ministre par le biais de sa page. L’idée est de donner une voie à tous ceux qui, avec nous, estiment que chaque enfant en Europe a le droit d’être protégé. Plus qu’une pétition, mentionner le ministre national compétent aura un impact direct : il ne pourra plus ignorer la demande publique de respect des droits des enfants migrants. »

 

La campagne est lancée dans 8 pays européens, tous partenaires de Missing Children Europe, avec l’aide de différentes pages Facebook populaires.

Les Belges sont invités à visiter www.mentiontheunmentioned.eu pour partager le visuel et l’histoire de leur choix sur Facebook et à y mentionner Theo Francken (@franckentheo). Découvrez la liste complète pays participants et leurs ministres respectifs à la fin de ce communiqué.

 

Réunion informelle des ministres de la justice et des affaires intérieures

Ces 26 et 27 janvier, une réunion informelle des ministres de la justice et des affaires intérieures se tiendra à Malte s. Les ministres discuteront des réformes sur la législation concernant l’asile européen et la migration. L’occasion pour Missing Children Europe de presider, en coopération avec la Fondation de la Présidente pour le bien-être de la Société, une conférence intitulée « Lost in migration : working together to protect children from disappearance ».

Son Excellence Marie-Louise Coleiro Preca, Président de Malte et membre du Conseil de Parrainage de Missing Children Europe, ainsi que bon nombre d’autres associations concernées par la problématique seront présents pour proposer des recommandations communes afin de venir en aide aux enfants réfugiés. La campagne « Mention the Unmentioned », qui démarre huit jours avant la réunion informelle des ministres à Malte, a pour objectif de faire pression sur les politiciens et servira de levier pour trouver des solutions concrètes avec les autorités concernées.

Offre spéciale

À la recherche d'une agence de publicité ?
Notre partenaire Sortlist vous aide à trouver la meilleure.

Trouver mon agence
Click to comment
Inside Magazine
Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top