Connect with us
 Media Summit

Apple, Amazon et Google se battent pour récupérer les puces de Toshiba

woman-sunglasses

Market news

Apple, Amazon et Google se battent pour récupérer les puces de Toshiba

Apple, Amazon et Google se battent pour récupérer les puces de Toshiba

Apple, Amazon et Google ont à leur tour soumis une offre à Toshiba pour sa filiale de puces mémoire.

Confronté à la nécessité de renforcer son bilan face aux déboires financiers de Westinghouse, sa filiale nucléaire aux Etats-Unis, le conglomérat japonais s'est résolu à céder une participation majoritaire voire l'intégralité de cette activité de puces mémoire pour lever au moins 9 milliards de dollars.

On ignore le montant des offres soumises par les géants américains Apple, Amazon et Google, filiale d'Alphabet, selon le journal japonais Yomiuri Shimbun. 

Le journal Nikkei a rapporté pour sa part vendredi que le fonds américain Silver Lake Partners et le fabricant américain de puces Broadcom avaient proposé environ 2.000 milliards de yens (16,85 milliards d'euros) à Toshiba pour sa filiale.

Une dizaine d'acquéreurs potentiels seraient intéressés par une prise de participation dans cette filiale. Seul petit soucis, sur les dix prétendants déclarés ou supposés, on serait bien en peine de trouver un japonais. Depuis dix ans, le secteur perd de l’altitude dans le pays et multiplie les restructurations. En 2003, les principaux producteurs du pays, NEC, Hitachi et Mitsubishi ont fusionné leurs composants électroniques. Progressivement, Taïwan, la Corée du Sud et maintenant la Chine montent en puissance, parfois avec l’aide de capitaux américains.

(avec Reuters)

Offre spéciale

À la recherche d'une agence de publicité ?
Notre partenaire Sortlist vous aide à trouver la meilleure.

Trouver mon agence
Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top