Connect with us
Social Media Summit

Les publicités politiques bientôt plus transparentes sur Facebook

woman-sunglasses

E-publishing

Les publicités politiques bientôt plus transparentes sur Facebook

Les publicités politiques bientôt plus transparentes sur Facebook

Facebook va rendre plus transparentes ses publicités politiques, a annoncé vendredi un responsable du groupe, à l‘approche de l‘audition au Congrès de plusieurs réseaux sociaux dans le cadre de l‘enquête sur l‘ingérence russe dans la campagne présidentielle.

Des archives publiques seront ouvertes l‘année prochaine, permettant aux utilisateurs de consulter dans le détail les publicités diffusées sur la plate-forme en lien avec les élections législatives de 2018, a annoncé vendredi Rob Goldman, vice-président des publicités de Facebook.

Le montant des sommes dépensées en publicité, la composition démographique de l‘audience touchée par ces annonces seront notamment dévoilés. Les archives, qui rassembleront les publicités émises à partir de 2018, couvriront une période de quatre ans.

Face aux critiques lui reprochant de ne pas avoir agi suffisamment pour prévenir des manipulations électorales en 2016, Facebook avait promis le mois dernier de mieux gérer ses publicités politiques, en commençant par fournir au Congrès quelque 3.000 annonces diffusées par des internautes basés en Russie avant et après l’élection de Donald Trump.

L‘usage des réseaux sociaux dans les campagnes électorales a explosé ces dernières années aux Etats-Unis, à mesure que les technologie de ciblage de réseaux comme Facebook se sont perfectionnées. Ces publicités ne sont généralement visibles que par le groupe cible choisi, ce qui fait craindre des dérives aux défenseurs de la transparence du processus électoral.

Le projet d‘archives témoigne d‘une inflexion dans la politique de Facebook, qui s’était auparavant montré réticent à divulguer toute information dans ce domaine.

En juin, le groupe avait déclaré à Reuters qu‘il entendait continuer à traiter les publicités politiques comme tous les autres contenus publicitaires, et jugeait que créer un registre unique compromettrait la confidentialité des annonceurs.

Les avocats généraux de Facebook, Google et Twitter seront entendus la semaine prochaine par trois commissions parlementaires au sujet de l‘ingérence présumée de la Russie dans la campagne ainsi que d‘un projet de législation qui pourrait les contraindre à déclarer les publicités politiques.

Click to comment
Digital pharma Summit

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top