Connect with us
Social Media Summit

Les Belges d’UniversCiné veulent concurrencer Netflix

woman-sunglasses

Market news

Les Belges d’UniversCiné veulent concurrencer Netflix

Les Belges d’UniversCiné veulent concurrencer Netflix

Début 2018, UniversCiné proposera, sous le nom d\'Uncut, une plateforme de vidéo à la demande. En axant son offre sur le cinéma européen de qualité, la PME bruxelloise entend rivaliser avec Netflix.

Le succès du géant américain du streaming Netflix a conduit d'autres sociétés à lancer un service similaire. Même dans la petite Belgique. UniversCiné, basée à Auderghem, a des projets concrets pour lancer une alternative à Netflix au début de l'année prochaine. Ce projet se fera sous le nom d'Uncut. 

UniversCiné est une initiative de producteurs et distributeurs indépendants belges, née en 2008 en partenariat avec UniversCiné France, afin de proposer une plateforme de VOD dédiée au cinéma indépendant. 

La plateforme de vidéo à la demande UniversCiné n'est pas prêt pour son test. L'initiative a ses origines depuis plus d'une décennie et se retrouve au sein d'un groupe de plusieurs dizaines de producteurs et distributeurs français. Ils ont décidé de mettre en place un service de vidéo à la demande pour rentabiliser leurs catalogues. 

Le projet est actif en France, en Espagne et dans notre pays depuis plusieurs années. En Belgique, UniversCiné est détenue par une quarantaine de producteurs et distributeurs indépendants, belges pour la plupart.

UniversCiné propose donc déjà des films à la demande qui peuvent être visionnés sur PC, tablette, smartphone et sur des téléviseurs détenant une connexion internet. L'entreprise propose 600 000 à 700 000 films par an et le service est en forte croissance. L'entreprise génère par ailleurs des revenus en mettant son catalogue à la disposition d'autres acteurs tels que Proximus et Telenet et même Apple, Google et … Netflix lui-même.

Un service d'abonnement sera ajouté début 2018. Pour 7,99 € par mois - le prix d’un abonnement de base à Netflix - le client dispose d'un accès illimité à plus de 1000 films de qualité, dont 60% sont produits en Europe. Au programme : Pedro Almodovar, Stephen Frears, Lars Von Trier, Wim Wenders et les frères Dardenne. Des films que les cinéphiles ne retrouvent pas sur Netflix. Maxime Lacour, directeur général d’UniversCiné, vise quelque 50 000 abonnés en deux ans.

L’inconvénient d’Uncut est qu’il ne propose les films que 36 mois après leur sortie dans les salles obscures. C'est particulièrement le cas pour les productions belges. « Mais rien ne nous empêche de négocier avec les ayants droit pour raccourcir ces délais » précise Maxime Lacour. Pour la PME, il s'agirait d'un investissement considérable estimé à 1,2 million d'euros. Une partie de cette somme sera constituée de fonds publics. Pour réduire les coûts, l'ensemble du catalogue ne pourra pas être consulté en même temps.   

Uncut sera disponible dans toute la Belgique et le Luxembourg. Les films seront diffusés en streaming dans leur version originale et sous-titrés.

 

 

Click to comment
Digital pharma Summit

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top