Connect with us
Social Media Summit

Thales s`empare de Gemalto et devient n°1 de la cybersécurité en Europe

woman-sunglasses

Analytics

Thales s`empare de Gemalto et devient n°1 de la cybersécurité en Europe

Thales s`empare de Gemalto et devient n°1 de la cybersécurité en Europe

En déposant une offre supérieure à celle d’Atos, la société Thales s`offre le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto pour un montant de plus de 4 milliards d’euros. Et donne naissance à un nouveau géant de la cybersécurité pesant plus de 18 milliards d’euros et comptant 79.000 salariés.

La société Atos a annoncé son intention de ne pas donner suite à sa proposition d`acquisition de la société spécialisée dans les cartes SIM Gemalto au prix de 46 euros par action. Une décision qui laisse la voie au rachat par Thales selon un accord de rapprochement préalablement signé entre les deux entreprises.

Selon les termes de ce dernier, Thales et Gemalto s’étaient accordées à boucler l`opération de rachat au second semestre 2018 à condition qu’aucune offre supérieure ne soit émise.

L’alliance des deux poids lourds français de la sécurité numérique donnera ainsi naissance à un nouveau géant européen du digital.

Pour rappel, Thales a investi ces dernières années plus de 1 milliard d`euros dans la connectivité, la cybersécurité, le big data et l’intelligence artificielle via une série d’acquisitions stratégiques (Sysgo, Vormetric et Guavus) ; et inauguré récemment une "digital factory" à Paris via un investissement à 150 millions d`euros.

De son côté, l’entreprise Gemalto, réputée pour ses cartes à puces, fait également figure de champion mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d`affaires de 3,1 milliards d`euros en 2016.

 

En proposant une offre supérieure à celle d’Atos (51 euros par actions, soit cinq euros de plus que l`offre d`Atos), Thales valorise l’opération de rachat à environ 4,6 milliards d`euros financée grâce à la trésorerie du groupe et un financement bancaire de 4 milliards d`euros.

Si les conditions de l’accord de rachat sont maintenues, le nouveau géant de la cybersécurité en Europe pèserait quelque 18 milliards d`euros de chiffre d`affaires et comptera 79.000 salariés qui participeront aussi bien à l’innovation du secteur de la sécurisation des transactions bancaires que celui des objets connectés.

 

 

Click to comment
Digital pharma Summit

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top