Connect with us
Social Media Summit

Comment Google finance la chasse aux « fake news » en Belgique

woman-sunglasses

Innovation

Comment Google finance la chasse aux « fake news » en Belgique

Comment Google finance la chasse aux « fake news » en Belgique

Google a octroyé 20 millions d’euros aux éditeurs européens pour lutter contre les « fausses nouvelles ». Une initiative qui s’inscrit dans le partenariat Digital News Innovation Fund et qui profite largement aux groupes Roularta et Mediafin en Belgique.

Google a présenté les bénéficiaires de son 4ème cycle de financement du « Digital News Innovation Fund » doté de 150 millions d'euros ; un partenariat imaginé en 2015 entre le géant du web et les éditeurs européens et destiné officiellement à soutenir un journalisme de qualité grâce à la technologie et à l'innovation.

Quelque 102 projets (sur 685 propositions introduites) issus de 26 pays européens se sont vu répartir un montant de 20,4 millions d’euros, portant le total des fonds offerts jusqu'à présent à 94 millions d'euros.

 

En Belgique, c’est le projet VeriFlix du groupe média Roularta qui s’accapare la part du lion pour faire la chasse aux « fake news », puisque le projet a été soutenu financièrement par Google à hauteur de 400.000 euros.

VeriFlix se présente comme une solution innovante destinée à vérifier la source et l'authenticité des contenus vidéo générés par les utilisateurs grâce à l’intelligence artificielle. Elle devrait ainsi permettre à l’éditeur belge « de faire la distinction entre les fausses nouvelles et les vidéos de qualité », a précisé Roularta Media Group.

Une technologie développée en partenariat avec la start-up Look Live Media active dans le journalisme citoyen, le département journalisme de l’Artevelde Hogeschool (User Experience Design) et la KU Leuven (intelligence artificielle).

 

Trois autres projets proposés par des éditeurs belges ont également profité du financement technologique de Google pour un montant global de 237.766 euros. Ainsi, Mediafin (L'Echo, Tijd) s'est vu octroyer la somme de 147.000 euros pour son projet projet automatisé "Quotebot". La chaîne télévisée VRT de son côté a remporté 40.000 euros, tandis qu’un projet commun de De Persgroep et Mediahuis a été récompensé à hauteur de 50.000 euros.

 

Sur les 102 projets financés aujourd’hui à travers l’Europe, 47 sont des prototypes (projets en phase précoce nécessitant jusqu'à 50.000 euros de financement), 33 des projets de taille moyenne (financés jusqu'à 300.000 euros) et 22 de grands projets (soutenus jusqu'à 1 million d'euros).

 

Click to comment
Digital pharma Summit

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top