' Menu Next Door : clap de fin
Connect with us

Menu Next Door : clap de fin

woman-sunglasses

Start-up

Menu Next Door : clap de fin

Menu Next Door : clap de fin

Après trois ans d'existence, l'entreprise a mis la clé sous la porte.

Un an à peine après son lancement, la plateforme dénombrait 55.000 clients dont 600 cuisiniers dans la capitale. Forte de son succès, la plateforme avait décidé de s'installer dans le Brabant wallon, Paris et même Londres.

En mai 2016, Nicolas Van Rymenant avait réalisé une levée de fonds d’1,75 million d’euros auprès, notamment, de deux gros fonds de capital à risque étrangers (Index Ventures et Kima Ventures). En octobre, la start-up remettait le couvert en levant 2,5 millions d’euros auprès du fonds américain Insight Ventures. 

Malheureusement, le concept n'a pas eu le succès escompté dans les capitales française et anglaise. En septembre 2017, le fondateur prenait donc la décision de se recentrer sur Bruxelles et quelques communes du Brabant wallon et de monétiser sa plateforme.

Une stratégie qui n'aura donc pas eu l’effet escompté… "Menu Next Door considérait la nourriture comme un élément qui constitue un lien essentiel entre les gens. (...) Nous souhaitions insuffler une vision d'une alimentation saine et conviviale dans un cadre bienveillant. (...) Malgré des changements stratégiques afin de rendre Menu Next Door économiquement viable, notre start-up ne connait pas aujourd'hui de rentabilité suffisante et doit donc tirer sa révérence", a annoncé l’équipe au travers d’un communiqué de presse.

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top