' Les étudiants belges luttent contre la cybercriminalité
Connect with us

Les étudiants belges luttent contre la cybercriminalité

woman-sunglasses

Social Media

Les étudiants belges luttent contre la cybercriminalité

Les étudiants belges luttent contre la cybercriminalité

En 2017, le nombre de PV dressés à la suite d’actes de cybercriminalité a augmenté de près de 11%. Deux tiers des entreprises belges ont été confrontées à la cybercriminalité, tandis que le secteur de la cybersécurité éprouve des difficultés à trouver des collaborateurs qualifiés.

En 2017, le nombre de PV dressés à la suite d’actes de cybercriminalité a augmenté de près de 11%. Deux tiers des entreprises belges ont été confrontées à la cybercriminalité, tandis que le secteur de la cybersécurité éprouve des difficultés à trouver des collaborateurs qualifiés. Ces différents facteurs ont incité NVISO à organiser le Cyber Security Challenge Belgium, en collaboration avec Accenture. Durant les qualifications, ce concours d’étudiants a enregistré pas moins de 145 équipes participantes, un record. Les 45 meilleures équipes sont invitées à poursuivre l’épreuve le 23 mars. Après deux autres rounds, 12 finalistes s’affronteront le 24 mars pour remporter le premier prix et plusieurs autres belles récompenses.

Cerise sur le gâteau : les équipes du top 3 seront conviées à la DEF CON, la fameuse conférence sur la cybersécurité à Las Vegas, à un cours SANS Cybersecurity ou à une visite du Kaspersky Lab à Moscou.

La cybercriminalité occasionne des dommages qui peuvent atteindre pas moins de € 490 milliards par an, soit 1% de l’économie mondiale. Ces dommages vont de l’usurpation ou de la perte de données au blocage ou au dysfonctionnement des appareils avec, comme conséquence, de nombreuses heures de travail perdues et le remplacement de programmes et d’équipements. En Belgique, où le secteur tertiaire basé sur l’information et les données joue un rôle majeur dans l’économie, ce pourcentage est sans doute plus élevé encore.

Pour inciter les jeunes talents à embrasser une carrière dans la cybersécurité, NVISO organise le Cyber Security Challenge Belgium (CSCBE), en collaboration avec Accenture. Il s’agit d’une compétition nationale qui en est, cette année, à sa quatrième édition. Tous les étudiants de dernière et avant-dernière année des hautes écoles et universités belges peuvent y prendre part.

Durant les qualifications, les meilleures équipes ont dû relever une série de défis en ligne présentant différents niveaux de difficulté, selon le principe ‘capture the flag’. Les équipes sélectionnées à l’issue de cette phase participeront à la finale ; elles seront à nouveau confrontées à plusieurs défis qu’elles devront résoudre en proposant une solution informatique. Mais ce n’est pas tout…

“Pour la finale,  nous avons également prévu quelques épreuves physiques”, explique Hans Bril, organisateur de la compétition et COO de NVISO. “Comme vous le comprendrez aisément, nous ne pouvons pas vous fournir plus de détails à ce stade, mais sachez qu’il y aura, par exemple, un exercice de ‘lock-picking’. La seule connaissance de la cybersécurité ne suffit pas. Il faut aussi avoir une bonne culture générale, pouvoir réfléchir en vue de trouver une solution,et faire preuve de compétences pratiques. Tout cela aussi joue un rôle important.”

Les finalistes représentent 17 établissements d’enseignement de l’ensemble du pays. Parmi eux, l’Université de Gand, la Vrije Universiteit Brussel, l’Université Libre de Bruxelles, l’Université de Hasselt, l’Université Catholique de Louvain et la Hogeschool West-Vlaanderen. La Hogeschool West-Vlaanderen, l'Université Libre de Bruxelles, la Katholieke Universiteit Leuven et l'Université de Gand sont les établissements qui ont apporté le plus grand nombre de participants.

Ceux qui produiront les meilleurs résultats remporteront de belles récompenses, qui les aideront à développer leur carrière dans la cybersécurité. Parmi ces prix, citons des formations approfondies données par des instituts aussi renommés que SANS, la participation à des conférences belges et internationales sur la cybersécurité, comme par exemple BruCon à Gand ou DEF CON à Las Vegas, ou une visite de Kaspersky Lab à Moscou.

“Durant la finale, d’importants acteurs du monde de la cybersécurité belges seront également présents. Pour les étudiants, il s’agit d’une occasion idéale non seulement pour acquérir de nouvelles expériences et remporter des prix importants, mais aussi pour nouer des contacts avec des entreprises et des employeurs potentiels”, ajoute Hans. “Cet événement est donc bien plus qu’un simple concours. C’est un lieu d’échange entre des entreprises déjà bien implantées toujours en quête de nouveaux talents, et de jeunes étudiants motivés prêts à donner le maximum pour façonner l’avenir de la cybersécurité.”

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top