' Alphabet dépasse les attentes au 1er trimestre avec les revenus publicitaires
Connect with us

Alphabet dépasse les attentes au 1er trimestre avec les revenus publicitaires

woman-sunglasses

International

Alphabet dépasse les attentes au 1er trimestre avec les revenus publicitaires

Alphabet dépasse les attentes au 1er trimestre avec les revenus publicitaires

Alphabet, la maison mère de Google, a fait état début de semaine d’un chiffre d’affaires et de profits au premier trimestre supérieurs aux attentes grâce à la hausse de ses revenus publicitaires et à un changement dans la comptabilisation de ses plus-values potentielles sur ses investissements dans des startups.

L’action a gagné jusqu’à 1% dans les transactions électroniques après la clôture. Les résultats ont dissipé les inquiétudes des investisseurs de voir les perspectives du groupe pénalisées par des investissements dans de nouvelles activités au-delà de son coeur de métier de moteur de recherche. Ils ont aussi rassuré quant aux conséquences de préoccupations croissantes sur les questions de protections des données personnelles. « Avec la solidité de l’économie, les entreprises dépensent plus en publicité et nous avons cette migration qui se poursuit de la publicité dans les médias traditionnels vers plus de publicité en ligne et sur les réseaux sociaux” a dit Ivan Feinseth de Tigress Financial Partners. “Google continue de dominer le marché de la recherche depuis les ordinateurs et les mobiles. »

Les ventes mondiales ont atteint 31,1 milliards de dollars (25,5 milliards d’euros) sur la période contre 30,3 milliards de dollars attendu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. La marge d’exploitation a toutefois reculé à 22% contre 27% un an auparavant. Les marges bénéficiaires du groupe ont souffert au cours des derniers trimestres du démarrage de nouveaux projets coûteux dans l’informatique dématérialisée (cloud) et le hardware au sein de sa principale filiale Google.

Les profits ont atteint 9,4 milliards de dollars sur le trimestre, soit 13,33 dollars par action contre 6,56 milliards de dollars (9,28 dollar par action) attendu par les analystes, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Sur ce total, 3,40 dollars par action sont imputables à une nouvelle méthode de comptabilisation des plus-values latentes sur les investissements d’Alphabet dans des startups comme Uber Technologies. Hors ces gains potentiels et d’autres éléments exceptionnels, le bénéfice par action ajusté ressort à 9,93 dollars par action contre 9,28 dollars attendu par le consensus.

 

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top