' Edenred lance eco-cheque on tour
Connect with us
woman-sunglasses

Campaigns

Edenred lance eco-cheque on tour

Edenred lance eco-cheque on tour

Durant le mois de juin, l’écotruck d’Edenred – véritable maison écologique mobile – sillonnera les routes de Belgique afin d’informer et sensibiliser les consommateurs à la large gamme de produits et services qui peuvent être obtenus avec les éco-chèques.

Edenred, leader mondial des solutions transactionnelles au service des entreprises, des salariés et des commerçants, connu notamment au travers de ses produits Ticket Restaurant® et Ticket Ecocheque®, lance ce 31 mai une campagne nationale sur le thème de l’écologie. Si l’éco-chèque améliore le pouvoir d’achat des consommateurs, il constitue avant tout un outil de consommation respectueux de l’environnement. Malgré les efforts mis en œuvre, il semblerait que les possibilités d’utilisation des éco-chèques restent encore assez floues pour le grand public. Edenred se lance donc le défi de sillonner les routes pour rencontrer les Belges durant tout le mois de juin dans le but de leur faire découvrir que l’éco-chèque est un vrai passeport vers une consommation intelligente, donnant accès à un vaste choix de produits de qualité et respectueux de l’environnement.

Les actes que le consommateur pose aujourd’hui impacteront directement les générations futures, en plus d’influencer notre quotidien. C’est la raison pour laquelle Edenred, au-delà de son activité d’émetteur de titres, s’investit dans une mission citoyenne et ambitionne de se positionner comme un acteur écologique majeur. L’émetteur du Ticket Ecocheque® va donc à la rencontre des Belges pour les sensibiliser à une consommation écologique et durable. Edenred rappelle ainsi que chaque comportement d’achat individuel compte pour l’environnement, surtout lorsque celui-ci est partagé par 820.000 utilisateurs qui ont bénéficié en 2017 d’un total de € 115 millions de Ticket Ecocheque® émis par Edenred.

« L’éco-chèque a été créé pour susciter des changements dans les habitudes de consommation. D’une machine à soda au meuble vintage en passant par la réparation d’un smartphone et l’aménagement du jardin, les possibilités d’achat avec les éco-chèques sont nombreuses et variées. Toutefois, nous constatons que le vaste panel de produits et services qui peuvent être financés avec les éco-chèques est encore trop méconnu des Belges », explique Olivier Bouquet, Directeur Général, Edenred Benelux.

Edenred en tournée dans tout le pays pour améliorer le comportement d’achat des Belges

Est-il possible de subvenir à nos besoins et nos envies du quotidien au moyen du Ticket Ecocheque® ? C’est le pari qu’a lancé Edenred à un consommateur. Ces 28 et 29 mai, l’écotruck, stationné sur le parking du magasin Carrefour à Auderghem, constituait son habitation écologique. Ses achats et déplacements devaient tous être écologiques et achetables avec ses Ticket Ecocheque®. L’objectif de cette démarche est de démontrer que les éco-chèques ne sont pas réservés aux achats « accessoires » ou aux produits considérés à tort comme chers et difficilement accessibles, mais qu’ils s’intègrent parfaitement à nos besoins essentiels du quotidien.

Dès aujourd’hui, l’écotruck prend la route pour une tournée d’un mois à travers toute la Belgique. Il s’arrêtera dans plusieurs villes, sur le lieu de travail d’utilisateurs, auprès d’entreprises partenaires et de centres commerciaux. Il a commencé par Dockx Bruxsel ce samedi 2 juin. Le parcours de l’écotruck passera aussi par Waasland Shopping Center à Sint-Niklaas (9 juin) ou encore K in Kortrijk (23 juin). Son trajet s’achèvera de manière symbolique le mercredi 27 juin au siège social d’Edenred, à Bruxelles. Vous pouvez suivre le trajet de l’écotruck d’Edenred directement sur ecotruck.edenred.be.

L’objectif de la tournée « eco-cheque on tour » est de démontrer l’étendue et la diversité des produits et services que les consommateurs peuvent obtenir à l’aide des Ticket Ecocheque®, fournir des astuces pour que chacun puisse adapter facilement ses comportements d’achats et évaluer le profil spécifique de chaque consommateur.

Edenred compte aussi générer une perception positive autour de l’éco-chèque, un enjeu majeur puisqu’il constitue un véritable levier d’impact écologique : un consommateur sur trois déclare avoir changé ses habitudes en ayant utilisé ses éco-chèques. Son impact bénéfique n’est donc plus à démontrer, mais la sensibilisation doit se poursuivre et s’intensifier.

A noter également que, toujours dans une démarche écologique, Edenred a décidé de s’associer à divers partenaires, dont Natagora et Natuurpunt, pour entre autres compenser les émissions de CO2 émises par l’écotruck. Une centaine d’arbres seront plantés dans la région de Malines dans le courant du mois de novembre sur une superficie équivalente à 200m2. D’autres acteurs-clés soutiennent aussi cette action, dont PEFC (organisation non-gouvernementale active dans la certification pour la gestion forestière durable) et Ecolabel (label écologique européen officiel, reconnu notamment par tous les pays de l'Union européenne).

« Nous nous réjouissons de voir débuter cette campagne et sommes curieux de voir l’impact qu’elle aura sur les mentalités à terme. Tout un chacun est aujourd’hui responsable de ré-envisager son mode de consommation, et l’éco-chèque est un levier qui s’intègre parfaitement dans cet engrenage positif et vertueux », explique Philippe Funcken, Directeur Général de Natagora.

Identifier le profil de chaque consommateur pour davantage d’impact sur l’environnement

Edenred souhaite aller encore un pas plus loin dans ses investigations sur les tendances de consommation et types de comportements des Belges, en réalisant une étude durant toute la campagne. Elle permettra – en collaboration avec les utilisateurs d’éco-chèques – d’établir une classification des consommateurs et, de cette manière, d’adresser des messages spécifiques et interpellants pour chacun.

« Lorsqu’il en vient à être bien informé et responsable, le consommateur devient alors le prescripteur de modes de consommation respectueux de l’environnement. Si nous pouvons contribuer à mobiliser et mettre les Belges sur le chemin du durable, notre objectif sera alors grandement atteint », précise encore Olivier Bouquet.

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top