' Facebook dévoile Portal
Connect with us
woman-sunglasses

Innovation

Facebook dévoile Portal

Facebook dévoile Portal

Hier, le réseau social a annoncé la commercialisation d'écrans connectés, lesquels permettent de passer des appels vidéo via une caméra grand angle et dotée d'intelligence artificielle (IA).

Facebook avait racheté en 2014 le fabricant de casques de réalité virtuelle Oculus, mais c'est la première fois que le géant de l'internet développe en interne un produit de grande consommation ("hardware"). "C'est un virage", a déclaré à l'AFP Andrew Bosworth, vice-président des équipements de consommation chez Facebook.

"Les appels vidéo ne cessent d'augmenter, sur Messenger et sur Whatsapp. Or les équipements actuels, sur téléphone ou sur ordinateur, sont trop limités. Nous avons donc réalisé que si nous voulions continuer d'accomplir notre mission, nous devions construire nos propres appareils", explique M. Bosworth.

Depuis hier aux États-Unis, les consommateurs peuvent pré-commander ces écrans HD, conçus pour être posés dans une pièce et passer des appels vidéo. Portal existe en deux formats : en 10 et 15 pouces, respectivement à 199 et 349 dollars. Celui-ci fonctionne comme une enceinte connectée. L’utilisateur lui demande d'appeler un de ses contacts en lançant un "Hey Portal". Les écrans permettront aussi de s'adresser à "Alexa", l'interface vocale d'Amazon, pour faire des courses ou contrôler certains appareils électroménagers. Portal prend en charge les appels de groupe jusqu'à 7 personnes en même temps.

Le "Portal" disposera en outre d'un écosystème fermé d'applications, pour jouer de la musique (Spotify), des vidéos (Facebook Watch), raconter des histoires aux enfants avec des effets de réalité augmentée (Story Time, un nouveau logiciel Facebook), connaître la météo ou les informations. Grâce aux systèmes d'IA intégrés, la caméra dézoome automatiquement pour inclure un nouvel arrivant, ou, si on clique sur le visage d'un individu, le suit dans ses déplacements et peut favoriser le son de sa voix aux dépens des bruits ambiants.

Facebook insiste sur le fonctionnent en circuit fermé de ses écrans, d'où un risque de piratage plus faible que sur un smartphone ou un ordinateur. Un cache permet de bloquer la caméra, et un bouton de la désactiver, ainsi que le micro. Les appels sont cryptés, et les logiciels son et vidéo fonctionnent en local, dans l'appareil. Seuls les échanges vocaux avec "Portal" ou "Alexa" sont enregistrés sur les serveurs de Facebook ou Amazon, avec la possibilité de les consulter et de les supprimer.

Portal devait être présenté au mois de mai dernier, mais le scandale Cambridge Analytica a obligé Facebook a repoussé sa présentation. Depuis, la plateforme a reconnu un nouveau piratage de données. Portal ne présente d’ailleurs finalement aucune fonctionnalité de reconnaissance faciale ou d'identification.

Selon le géant américain, 17 milliards d'appels vidéo ont été passés sur la plate-forme Messenger en 2017, soit le double de 2016. "Nous voulons continuer à investir largement dans les appareils, non seulement à travers Oculus, mais aussi via Facebook", conclut Andrew Bosworth.

 

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top