' 250.000 euros pour les vélos électriques bruxellois Billy Bike
Connect with us
woman-sunglasses

Start-up

250.000 euros pour les vélos électriques bruxellois Billy Bike

250.000 euros pour les vélos électriques bruxellois Billy Bike

Billy Bike, la plateforme bruxelloise de partage de vélos électriques, a récolté pas moins de 250.000 euros auprès de ses utilisateurs par le biais du crowdfunding – soit le double du montant escompté.

Billy Bike, la plateforme bruxelloise de partage de vélos électriques, a récolté 250.000 euros auprès de ses utilisateurs par le biais du crowdfunding – soit le double du montant escompté. L’argent servira à lancer une toute nouvelle application Billy, à doubler la quantité de vélos et à franchir le pas vers l’international. « Le Bruxellois n’est pas le seul à aspirer à un transfert des moyens de transport. Nous voulons voir le Billy Bike circuler également dans le reste de l’Europe, » dit Pierre de Schaetzen, cofondateur de Billy.

Avec plus de 250.000 euros, Billy Bike peut se vanter d’être une des campagnes de crowdfunding belges les plus réussies à ce jour. Pierre de Schaetzen et Guillaume Verhaeghe, les fondateurs de Billy, avaient dans un premier temps l’objectif de recueillir 120.000 euros afin d’agrandir le champ d’action de Billy à Bruxelles, mais ils sont finalement parvenus à récolter plus du double de cette somme. Le financement a été réalisé par le biais de lita.co, plateforme d’investissement destinée à des projets à impact social ou environnemental positif.

« Nous constatons que la demande de vélos électriques partagés est énorme, affirme Pierre de Schaetzen d’un ton satisfait. Nos utilisateurs sont à ce point sous le charme du Billy Bike qu’ils souhaitent eux-mêmes investir dans cette solution. Grâce à cet argent, nous pouvons développer un vélo encore meilleur, un plus grand champ d’action et une toute nouvelle application Billy. Les Billy Bikes seront bientôt accessibles à tous les Bruxellois. »

Les Billy Bikes électriques fonctionnent selon un système de ‘free floating’. Contrairement à d’autres vélos partagés, ils ne sont pas liés à des stations fixes. Les utilisateurs peuvent retrouver et déverrouiller les vélos au moyen d’une application sur smartphone très commode. À l’heure qu’il est, il vous est déjà possible d’emprunter et de laisser les vélos dans quatre communes bruxelloises : Bruxelles-Ville, Etterbeek, Ixelles et Saint-Gilles.

Le Billy Bike a été conçu pour et par les cyclistes. En septembre 2017, Billy a entamé une phase de test : en quelques heures de temps, pas moins de 500 personnes ont voulu tester et améliorer le vélo sur une période de douze mois. Ils ont effectué au total plus de 25.000 trajets avec les 150 vélos disponibles.

Entre-temps, 10.000 autres candidats se sont inscrits sur une liste d’attente afin de pouvoir effectuer eux aussi leur premier trajet en Billy Bike. La phase de test touchera prochainement à sa fin, après quoi toutes les personnes sur la liste d’attente pourront accéder à la plateforme dans les prochaines semaines. La quantité de vélos sera par ailleurs doublée et portée à 300, afin de toujours garantir la présence d’un Billy Bike dans les environs. La portée de Billy à Bruxelles s’en trouvera sensiblement agrandie.

La demande d’un transfert des moyens de transport et d’une mobilité à la mesure du XXIe siècle ne s’observe toutefois pas uniquement à Bruxelles. D’autres villes européennes sont, elles aussi, confrontées à la pollution atmosphériques, aux embouteillages et aux problèmes de sécurité routière. Selon Billy Bike, le potentiel est énorme pour des vélos électriques partagés en free floating, il s’agit de la solution par excellence pour qui veut se déplacer rapidement et sans souci dans une ville moderne. Avec un vélo et une application propre, Billy est le seul qui puisse répondre à ce défi en Europe.

« Ce n’est qu’en rendant les vélos accessibles, rapides et sûrs dans la ville que nous pourrons inciter plus de gens à emprunter le deux-roues, ajoute Pierre de Schaetzen. Et Billy Bike a un rôle à jouer dans ce débat. Aussi notre ambition est claire : nous voulons devenir le leader européen en matière de vélos électriques partagés. Ce crowdfunding nous donne la possibilité de réaliser notre ambition. Cette année, nous faisons déjà de grands pas à Bruxelles, mais cela ne s’arrêtera pas là. Nous voulons voir circuler le Billy Bike dans toute l’Europe. »

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top