' Le MIC Brussels et l'ICAB Incubator lancent le programme Amplitude+ pour les start-ups bruxelloises
Connect with us

Le MIC Brussels et l’ICAB Incubator lancent le programme Amplitude+ pour les start-ups bruxelloises

woman-sunglasses

Start-up

Le MIC Brussels et l’ICAB Incubator lancent le programme Amplitude+ pour les start-ups bruxelloises

Le MIC Brussels et l’ICAB Incubator lancent le programme Amplitude+ pour les start-ups bruxelloises

Le Microsoft Innovation Center Brussels et l’ICAB Incubator lancent conjointement Amplitude+, un programme d\'accélération destiné aux start-ups digitales et en ingénierie installées dans la Région de Bruxelles-Capitale. Le programme vise à transformer, en 18 mois, les start-ups en scale-ups avec des perspectives d\'investissement prometteuses. À l’occasion du lancement du 29 novembre, les intervenants Pierre De Muelenaere, Davy Kestens, Maarten Masschelein et Cédric Pierrard ont identifié les facteurs de succès des entreprises technologiques en croissance.

Forts de leurs nombreuses années d'expérience des start-ups, l’ICAB Incubator et le Microsoft Innovation Center Brussels ont uni leurs forces avec Amplitude+, un programme d'accélération qui aide les start-ups en croissance à susciter un potentiel d'investissement prometteur.

« La transformation d'une start-up en scale-up prend du temps et pose des défis à l'entreprise qui nécessitent des contributions dans différents secteurs », explique Marnix Housen, le CEO d’ICAB Incubator. « Amplitude+ couvre une période de 18 mois pendant laquelle tous les besoins des start-ups sont examinés. Au cours de ce processus, les entreprises apprennent à identifier leurs propres besoins et à élaborer une feuille de route à partir de ceux-ci. »

Le programme s'articule en trois phases au cours desquelles des professionnels chevronnés assurent un accompagnement intensif. Les start-ups ont également accès à des réseaux professionnels et bénéficient d’une visibilité renforcée auprès des société de capital-risque. Au cours des deux premières phases, qui durent chacune trois mois, les start-ups analysent leur entreprise en mettant l'accent sur l’adéquation de leur solution avec le marché visé et la préparation de leurs processus. Elles élaborent par ailleurs un plan d'action. Des ateliers sur différentes thématiques telles que les marchés, la composition des équipes, l’obligation de diligence et la finance sont par ailleurs dispensés.

Les trois entreprises les plus prometteuses passent à la phase finale ; elles disposent d'un an pour mettre en œuvre leurs plans. 

« Amplitude+ repose sur le principe que les start-ups sont responsables de leur propre évolution, des objectifs qu'elles se fixent et de la manière dont elles mesurent leur succès. Elles sont assistées dans cette tâche par une équipe de coaches », explique Cécile Jabaudon, Operational Director au Microsoft Innovation Center Brussels. « Au fur et à mesure que le programme progresse, le coaching individuel s’accroît et les start-ups sont également assistées par un comité consultatif. »

Les start-ups qui souhaitent participer à Amplitude+ doivent être établies dans la Région de Bruxelles-Capitale ou avoir l'intention d'y établir une filiale ou un bureau. Elles doivent également être actives dans le secteur du numérique ou de l'ingénierie. Amplitude+ s’intéresse particulièrement aux start-ups en AI/Data, IOT, réalité augmentée et réalité virtuelle. Enfin, les jeunes entreprises doivent disposer d'un produit ou d'un service évolutif susceptible d'intéresser une vaste clientèle. Elles doivent par ailleurs s’appuyer sur une équipe solide et avoir déjà généré du revenu.

Les inscriptions ont débuté le jeudi 29 novembre et s’achèvent à la fin janvier. En février, douze start-ups seront invitées devant un jury. En mars 2019, huit entreprises commenceront le programme. Les intervenants invités pour la soirée ont traité des défis de la croissance des start-ups. Pierre De Muelenaere, fondateur et ancien CEO du groupe IRIS, a expliqué comment il a aidé IRIS à passer du statut de spin-off universitaire à celui de société cotée en bourse qui fait maintenant partie du Groupe Canon.

Par ailleurs, une table ronde interactive a été organisée sous la direction de Jaïme Cuykens, Innovation Banker chez ING Belgique. Davy Kestens de SparkCentral, Maarten Masschelein de Shape.ai et Cédric Pierrard d'Efficy ont partagé des idées uniques sur les facteurs critiques de succès des entreprises technologiques en croissance. La soirée s'est terminée par une réception doublée de networking.

Click to comment

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top