Connect with us
summer scool

Dernier repas pour Take Eat Easy

woman-sunglasses

Start-up

Dernier repas pour Take Eat Easy

Dernier repas pour Take Eat Easy

La start-up belge qui s’était spécialisée dans la livraison de repas à domicile cesse officiellement ses activités. Malgré plusieurs levées de fond totalisant 16 millions d'euros, l’entreprise n’a pas réussi à trouver une rentabilité à son business.

Placée en redressement judiciaire, la start-up bruxelloise annonce par le biais de sa co-fondactrice Chloé Roose, qu’il n'est plus possible de passer commande sur sa plateforme de livraison de repas à domicile.

Une cessation d’activité motivée par des revenus insuffisants pour couvrir les dépenses et par l’impossibilité de renouveler une nouvelle levée de fonds qui aurait pu assurer les projets d’expansion de l’entreprise.

 

Fondée en 2013, la start-up Take Eat Easy faisait figure de modèle dans l’écosystème des jeunes pousses digitales. Propulsée par l'incubateur Nest'Up, la société était parvenue à lever 16 millions d'euros en 2015 auprès de l'incubateur allemand Rocket Internet, des fonds d'investissement britanniques DN Capital et Piton Capital et Eight Roads Ventures (filiale européenne du géant Fidelity) pour assurer son développement à travers plusieurs villes du pays (Bruxelles, Liège, Gand et Anvers) et à l’international (France, Royaume-Uni et Espagne).

 

Pour rappel, la jeune entreprise avait réalisé une croissance mensuelle de plus de 30% en une seule année et franchi le cap du million de commandes via ses restaurants partenaires et quelque 350.000 clients.

La montée en puissance de plateformes concurrentes, comme la start-up britannique Deliveroo, n’aura certainement pas amélioré les choses.

 

Offre spéciale

À la recherche d'une agence de publicité ?
Notre partenaire Sortlist vous aide à trouver la meilleure.

Trouver mon agence
Click to comment
 Startups Digital First

Abonnez-vous à

La Newsletter

Offres d'emploi

Newsletter

Chaque semaine, recevez le meilleur de Digimedia par email

To Top